[email protected] JAM avec Jojol : créer un jeu-vidéo en moins de 48h

wac jam avec jojol

Les 8 et 9 juin 2022 était organisée la première « [email protected] JAM », durant lesquels les apprenants de la [email protected]émie de toute la France ont vécu leur première JAM. L’objectif de cette première [email protected] JAM ? Créer en moins de 48 un jeu vidéo.  
 
Le top départ a été annoncé le mercredi matin en simultané sur les 13 villes par un invité de marque venu spécialement à cette occasion sur le campus lyonnais : le Youtubeur Jojol (Johan Lelièvre). Cet expert de la high-tech a annoncé le thème, tenu secret jusqu’ici : URBAIN.

Les questions commencent à fuser, les idées aussi : de la gestion des déchets au street art, en passant par une ville en friche…  Volontairement large, ce thème avait pour but de générer des idées de jeux vidéo à créer et un premier scénario. 

Définir les rôles de chacun

Une fois leur histoire définie, il s’agissait de définir le rôle de chacun des cinq membres de l’équipe.  
Ceux avec une appétence en design se désignaient facilement comme asset designer, c’est-à-dire dessiner l’environnement graphique du jeu (les immeubles, le personnage principal).

Un second membre choisissait le niveau de difficulté du jeu : quelle(s) barrière(s), quel(s) ennemi(s), quelle(s) zone(s) de chutes possibles, etc. On l’appelle le level designer
Enfin, deux autres membres avaient pour but de coder les déplacements et la délimitation des zones. Les 5 membres imbriquaient ensuite leur travail commun sur le logiciel. 
 
Habitués jusqu’ici à utiliser des technologies web, les apprenants ont dû découvrir et s’adapter à de nouvelles technologies permettant de créer leurs jeux-vidéos. Un défi à la hauteur des compétences des apprenants de la [email protected]émie.  

Le rythme de ces 2 jours est intensif : à grand renfort de boissons énergisantes et de pizzas, chacun s’est pleinement plongé dans cet univers pour pouvoir présenter au jury un jeu cohérent, original et graphiquement attirant. Chaque groupe a profité du temps à sa disposition sur les 2 jours (nuits comprises) pour designer des maquettes, un scénario, coder les différents niveaux du jeu, affiner les enjeux graphiques, etc.  

Une expérience très riche et forte en émotions pour l’ensemble des participants qui a été brillamment restituée à un jury composé des équipes pédagogiques de la [email protected]émie, du Youtuber Jojol et de professionnels du secteur. 

Un gagnant ? Non, il n’y a pas de gagnant dans une [email protected] JAM !  

Dans une [email protected] JAM, seul compte l’investissement dans le challenge. 3 projets sont malgré tout particulièrement salués par le jury : 

  • un groupe de Marseille avec un Mario Bros revisité, dans lequel les pixels WAC 2023 font office de route sur lequel se déplacer, 
  • les apprenants de Moulins, ayant imaginé et dessiné leur propre univers avec des assets faits sur-mesure, 
  • les cinq membres de l’équipe Jojol’s Bizarre adventure ayant imaginé une fée évitant les intempéries dans un labyrinthe avec des contraintes plus poussées les unes que les autres. 

Les 18 équipes ressortent de ce challenge avec un fort sentiment de fierté et d’étonnement lié à leurs capacités à déployer un jeu avec des technologies inconnue jusque-là (et en si peu de temps !) :  


Je dirais que l’outil fait peur à première vue, avec autant de paramètres que Photoshop, puis petit-à-petit on découvre les fonctionnalités et c’est l’éclate. Merci pour cette découverte ! ” 

“L’outil est fiable, ne saute pas, on peut intégrer notre propre touche graphique, et il y a moyen que cette techno Unix passe bien sur mon cv ! A quand le prochain? ”

“C’était un nouveau type de challenge de groupe, tres différent, avec une prise en main un peu à l’arrache mais au final on a bien envie de continuer à apprendre sur notre temps libre. Puis, on est assez fiers de ce qu’on a fait je ne vais pas mentir !” 

L’intérêt pédagogique est certain et s’inscrit dans le process habituel d’apprentissage d’Epitech : ils ont appliqué le mode projet à partir d’une technologie et langage inconnus. Ils constatent encore une fois un résultat final tangible, travaillé dans un court délai, et qu’ils peuvent rajouter à leur portfolio de projets à présenter lors d’une embauche.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Archives

Vous souhaitez
peut-être :

Recevoir la doc :

Aller plus loin ?