Re cycle, un hackathon pour rendre visible la pollution des déchets électroniques

re cycle rennes

Saviez-vous que le numérique pollue autant, voire plus que le trafic aérien ?  Que cette pollution vient autant du fait des usages (consommation d’électricité…) que de la production même des supports numériques ? 
 
Du 24 au 26 mars dernier a eu lieu le hackathon Re Cycle, auquel ont participé cinq apprenants de la [email protected]émie (Promo 2023) du campus de Rennes. Organisé par le réseau des LabFab, l’Association Bug, Rennes Métropole et Communautique au Québec, Re Cycle est un marathon créatif de trois jours organisé à la Maison des Associations de Rennes. Cet événement s’est intéressé aux filières de recyclage, au cycle de vie des produits électroniques, aux usages responsables du numérique ou encore au textile dans une perspective de sensibilisation et surtout de réemploi de manière à réduire de façon conséquente leurs impacts sur l’environnement.

Comment rendre visible la pollution réelle des déchets électroniques ?

Usagers, designers, étudiants, développeurs, professionnels du textile, associations, agents publics, salariés, indépendants ou encore curieux étaient invités à participer à cet événement. S’intéressant au numérique sobre, au « low-tech », aux modes de consommation écoresponsables, l’objectif était de proposer une réflexion, via un projet prototypé, sur le sujet “Comment rendre visible la pollution réelle des déchets électroniques ?”. Au total, 62 personnes ont participé à cet hackathon.  
 
L’équipe pédagogique d’Epitech à Rennes s’est mobilisée tout au long de l’événement pour coacher et accompagner les participants, notamment le directeur pédagogique régional du campus rennais Aurélien Lemaire et l’accompagnateur pédagogique Epitech, Quentin. 

Le samedi 25 mars, les participants ont pu présenter leurs projets à la maire de Rennes, Madame Nathalie Appéré.  

Paroles d’apprenants 

Fabien ([email protected]émie Promo 2023 Rennes) 

Projet travaillé : TERRABYTE

« Dans un monde où les avancées technologiques évoluent très rapidement, les conséquences de nos usages peuvent s’avérer extrêmement coûteuses. Même si les services numériques ne sont pas matériels, ils nécessitent des ressources. Et oui, acheter le dernier iPhone ou envoyer des photos de ses chats à mamie n’est pas sans conséquences… et sans s’en rendre compte, l’impact environnemental de ces gestes parfois anodins n’est pas sans danger. TERRABYTE est né en ses trois jours exceptionnels. Un jeu collaboratif pour comprendre les impacts du numérique ! Un jeu de société sur la Grande Histoire du Numérique qui questionne nos usages ! » 

« Une très belle et très enrichissante aventure qui a permis de collaborer avec différents types de profils (designers, communicants, artistes) et donc de voir le côté de dev d’une autre manière. Premier hackathon mais pas le dernier ! »

Fabien ([email protected]émie Promo 2023 Rennes)

Orlane ([email protected]émie Promo 2023 Rennes) 

Projet travaillé : Crassos Numericos

« Crassos Numericos est un jeu de société ludique, plutôt orienté « serious game », avec pour premier thème la dépense publique et l’emploi du numérique dans les collectivités. Il a pour but, dans sa version actuelle, de sensibiliser les agents territoriaux en charge des achats, sur les enjeux de leurs choix et de leurs actions en matière d’équipement et d’usage du numérique. Crassos Numericos est un jeu plateau par tours, qui se joue de 3 à 6 joueurs. 

« Pour un premier hackathon, j’ai beaucoup aimé l’ambiance, l’esprit d’équipe et surtout de découvrir des personnes qui travaillent dans d’autre secteur ou dans le même milieu que le mien. J’ai pu ainsi créer et agrandir mon réseau ! Hâte d’en refaire un. »

Orlane ([email protected]émie Promo 2023 Rennes)

Partant du principe qu’il est plus facile de mal faire que de bien faire, le jeu consiste à déployer virtuellement des projets d’achats numériques, de la pire manière qui soit et notamment, sans se soucier de l’impact environnemental. Mais attention, vos adversaires vont essayer de contrecarrer vos plans en vous poussant à adopter de bonnes pratiques. En somme plus votre empreinte carbone est élevée, mieux vous serez placé dans la partie.   

« J’appréhendais énormément au départ. Finalement, l’état d’esprit du hackathon m’a vite imprégné. C’était une expérience riche et intense avec pleins de belles rencontres. »  

Kévin ([email protected]émie Promo 2023 Rennes)

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Archives

Vous souhaitez
peut-être :

Recevoir la doc :

Aller plus loin ?