Carrol Ternus – Développeuse web en alternance chez Potion Médiatique

Qu’as-tu fait avant de commencer la web@cadémie ?

J’ai fait une première général à domicile et après j’ai arrêté mes études. Puis j’ai fait des petits boulots dans la vente.

Comment as-tu connu la web@cadémie ?

Grâce à un ami d’enfance qui avait fait la Web@cadémie 2 ans avant (promotion 2017). Donc je me suis lancée !

Comment s’est passée la Piscine ?

Ça s’est bien passé. Au début j’avais une certaine appréhension, mais finalement tout le monde était au même niveau, et ça a permis de souder la promo. J’ai trouvé cette période très formatrice, car même si j’avais une grosse appréhension, je me suis accrochée et finalement ça a payé.

Comment as-tu trouvé ton entreprise ?

Je ne trouvais pas au début. J’ai vu un post sur Instagram de l’entreprise « Potion Médiatique ». C’est une société qui fait du suivi de communication de chantier, avec des reportages photo, vidéo, avec des drones notamment, mais aussi des timelapses. Ma mission est de développer le site dédié aux chantiers. Ma cheffe souhaite que les employés soient polyvalents, ce qui me permet de toucher à plusieurs choses, comme le montage vidéo ou le webmastering en plus du développement web.

J’utilise des langages comme Symfony et Twig, une technologie libre, qui permet de s’adapter facilement au client. Je suis seule en tant de développeuse dans l’équipe. Il nous arrive de faire appel à un développeur free-lance si besoin.

Comment se passe ton apprentissage à la web@cadémie ?

Les règles sont très différentes d’un parcours scolaire classique. C’est une bonne expérience, qui m’a permis de prendre confiance en moi.

Que penses-tu de la pédagogie ?

Au début j’avais une certaine appréhension, car ça oblige à être autonome. J’avais aussi peur de me sentir seule, mais je me suis rendu compte que je pouvais y arriver et me débrouiller. Au final, ce système me convient très bien car je préfère travailler sans avoir quelqu’un sur mon dos qui me surveille. Ça me permet d’aller au-delà de ce que je peux faire de base.

Pour résumer, je trouve cette méthode pédagogique très valorisante, d’autant plus qu’on a une bonne équipe.

Qu’aimerais-tu faire après la web@cadémie ?

J’aimerais rester dans la société où je suis actuellement. Peut-être devenir free-lance un jour, car j’aime avoir mes propres règles et m’organiser comme je le souhaite.

Quel conseil donnerais-tu à des futurs apprenants de la web@cadémie ?

Il faut travailler beaucoup. Même si on pense qu’on ne va pas y arriver, il ne faut pas lâcher. Il faut toujours faire tout ce qu’on peut, même si ce n’est pas tout le projet, ça permet d’évoluer. Ce n’est pas grave de ne pas finir, c’est toujours ça de gagné.

Il faut aussi commencer à chercher son alternance rapidement et ne pas attendre le dernier moment.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur google

Vous souhaitez
peut-être :

Recevoir la doc :

Aller plus loin ?